vendredi 20 novembre 2009

LES DIX PLUS GROS MENSONGES SUR LE SIDA

SIDA:
Cette page ne concerne pas un traitment, mais explique la fameuse controverse qui divise les scientifiques au sujet des causes véritables du SIDA.

Il faut bien souligner que si un jour vous découvrez que vous avez le SIDA ou que votre système immunitaire est très bas, tant que vous n'avez pas pris de médecines chimiques, avec la naturopathie LA GUÉRISON EST GARANTIE !.
Plus vous prenez de médicamments chimiques, plus vous diminuez vos chances de guérison !!!
Vous arriverez un jour à un stade ou il sera devenu presque impossible de vous retaper.
A bon entendeur....
Les médias et la presse ne nous ont toujours donné qu'une version, celle officielle, de la cause du SIDA. Les naturopathes ont une approche plus globale et vont dans le sens des dissidents.
Un nombre toujours grandissant de scientifiques de renom, biologistes et médecins célèbres, (plus d'une centaine à ce jour) demandent que l'hypothèse officielle soit réévaluée. A cause de ça, ils ont été déclarés "hérétiques" par la science officielle.

Voici les points soulevés par les dissidents:

Le SIDA est une condition pathologique plutôt qu'une maladie. C'est un syndrome qui inclut plus de 30 maladies différentes. Avant la découverte du VIH, elles auraient été diagnostiquées de leur nom originel. La présence des anticorps VIH les fait automatiquement déclarer comme étant "SIDA."
Le SIDA N'EST PAS provoqué par le VIH. (il n'existe toujours aucune preuve scientifique de ce fait) C'est beaucoup plus le mode de vie de la personne (conscient ou non) qui est reponsable de la déficience de son système immunitaire.
Le SIDA n'est ni contagieux ni transmis sexuellement.
Le VIH n'est presque pas transmis sexuellement. Comme ce n'est pas lui qui cause le SIDA, être séropositif ne veut pas dire que vous avez le SIDA. De plus un très faible pourcentage des personnes qui ont eu un contact avec le VIH se sont retrouvées positif.
Le VIH est un rétro-virus et non un virus. Ce qui est très différent, car les rétro-virus ne peuvent pas se reproduire ni tuer la cellule hôte. Ils sont donc incapables de provoquer une maladie quelconque.
Le test VIH ne trouve pas un virus, mais des anticorps produits par l'organisme. Tout ce qu'il conclut c'est que votre sang a été en contact avec une protéine étrangère.
Le test SIDA N'EST PAS spécifique au VIH. Le groupe de Perth (une équipe des meilleurs scientifiques Australiens), ont découvert maintenant que plus de 30 causes différentes peuvent vous faire tester positif sans avoir été en contact avec le VIH !! (tuberculose, malaria, herpès, certaines hépatites, dysenterie, etc.)
Le VIH est un innocent rétrovirus. Il n'est pas différent des quelques 200 autres rétrovirus présents dans chaqu'un d'entre nous.
La seule chose qui est sûre que cause la théorie VIH=Sida, c'est une PANIQUE MONDIALE
et l'inflation de certains compte bancaires...!!
25 ans après, la théorie VIH=SIDA n'est toujours pas prouvée. En juillet 2002 déjà, Alexander Russel offrait même une récompense non réclamée à ce jour de 100'000 dollars destinée au premier chercheur qui apportera cette preuve.... Allez donc voir l'offre:
100'000 dollars de récompense:http://http://pagesperso-orange.fr/sidasante/textes/prixhc.htm

Lisez donc le témoignage d'un "survivant à long terme"
(20 ans avec le SIDA... et en pleine forme): Mark Griffiths.
Cliquez ici http://www.sleemy.net/SurvivantPE.htm
Professeur DUESBERG, leader de l'opposition, rétrovirologiste et membre de l'Académie des Sciences, est non seulement un pionnier de la recherche, mais l'un des plus proéminents virologiste du monde. Il est aussi prix Nobel pour ses travaux et Professeur émérite dans plusieurs disciplines à l'université de Berkeley. Il a obtenu le fameux "NIH's Outstanding Investigator Grant" qui est le plus haut fond de recherche pouvant être attribué à un scientifique. Il n'est attribué qu'aux chercheurs hors du commun.
Le Prof. Duesberg est dévoué d'une manière inconditionnelle à la vérité telle qu'il la perçoit.

Voici quelques une de ces citations:

Prétendre que le VIH cause le Sida c'est jeter à la poubelle 30 ans de recherche sur les virus. La théorie VIH est inconsistante, paradoxale et absurde. Le VIH est juste un rétrovirus latent et innocent, que l'on ne trouve même pas chez tous les sidéens.
Si le Sida était causé par un virus, il ne frapperait pas plus les hommes que les femme comme c'est le cas aux USA. Les virus ne discernent pas les genres.
Il y a des millions de gens qui sont VIH positifs sans avoir le Sida. Il n'y a aucune preuve que le VIH est présent dans tous les cas de Sida. Quand on ne le trouve pas, comble de mauvaise foi, on affirme que c'est parce que le virus est "intelligent" et qu'il se cache simplement quelque part....!!!
Les maladies infectieuses arrivent peu après l'infection et non pas des années après comme supposé avec le Sida. Et certainement pas longtemps après que la personne à développé plein d'anticorps.
Le Sida est causé dans les pays civilisés par l'abus de médicaments immuno-suppresseurs (vaccins, antibiotiques, etc.) et de drogues (légales ou non). Dans les pays pauvres c'est le manque d'hygiène, les conditions sanitaires et la malnutrition.
Chez les homosexuels, c'est surtout les "poppers" qui sont responsables de leur déficience immuniraire, mais aussi les doses massives d'antibiotiques qu'ils utilisent beaucoup, car ils sont très sujets aux maladies sexuellement transmissibles.
L'AZT à cause de sa haute toxicité est une cause majeure de Sida. C'est "le Sida sur ordonnance".
LE FACTEUR PSYCHOLOGIQUE:
La pensée consciente ou inconsciente joue un rôle tellement important dans la genèse de toute maladie, qu'elle peut aussi bien la provoquer que la guérir.
Le SIDA est caractéristique d'un état de psychose interne, capable à lui seul d'effondrer le Système Immunitaire. Des études très sérieuses ont prouvé que le nombre des cellules T diminue en fonction du stress psychologique.
En d'autre termes, plus le stress mental est important, plus votre système immunitaire s'abaisse. C'est le cas de toutes les maladies dites psychosomatiques, qui ne peuvent pas exister sans un stress important.
La gigantesque campagne de soi-disant information faite par la médecine et les médias joue, dans les pays civilisés, un rôle primordial dans l'effondrement du système immunitaire des cas de SIDA. Dans le début des années 80, avoir le Sida c'était carrément une condamnation à mort...

En poussant le raisonnement plus loin, cela revient presque à dire, que vous pouvez développer votre SIDA en lisant les journaux... !!

LE DOCTEUR WILLNER:
Dr. Robert E. Willner, est un médecin qui a pratiqué et enseigné la médecine dans le monde entier depuis plus de 35 ans,
Devant les caméra de TV, il s'est injecté du sang VIH+ pour démontrer que le VIH ne provoque rien. La presse officielle n'en a jamais parlé. Il y a pourtant déjà 10 ans et il est toujours en pleine forme.
Il a écrit un livre intitulé: "L'arnaque du SIDA."
A un journaliste qui l'interrogeait au sujet de cette fameuse "hérésie," il a répondu à l'attention de ceux qui justement disent que c'est une hérésie:
Cette "hérésie" comme vous l'appelez ne va pas disparaître parce que vous essayez de la traîner dans la boue. On peut d'ailleurs se demander pourquoi cet acharnement à essayer de la détruire.
Si vous voulez que cette "hérésie" disparaisse, il va falloir que vous descendiez de votre piédestal et nous expliquiez à nous, simple mortel, comment se fait-il qu'elle n'a pas déjà disparu, si elle ne tient soi-disant pas la route.
Les incantations et la magie ne m'impressionnent pas. La logique OUI. Si vous pouvez réfuter ce que ces "hérétiques" disent, Hé bien! FAITES LE ! ET EN BON FRANCAIS, S'IL VOUS PLAIT.
Si ce sont bien des "hérésies" comme vous dites, alors vous devriez pouvoir vous asseoir tranquillement, et donner une explication tout à fait rationnelle, de POURQUOI c'est une hérésie.
Le fait qu'à ce jour, pratiquement rien n'a été offert en guise d'explication calme, claire et concise, mais qu'au contraire, on a eu recours à de basses manoeuvres de dénigrement et d'intimidations, est en soit inquiétant.
Si ces "hérésies sont si facilement réfutables, alors on peut se demander, non seulement POURQUOI cela n'a pas déjà été fait, mais surtout pourquoi au lieu de cela, on tente plutôt de les réduire au silence avec des tactiques d'intimidation malhonnêtes, voire illégales.

Dr. R. Willner.

*******
Vous pouvez obtenir plus de détails sur les sites suivants:
http://www.duesberg.com/
www.virusmyth.com
www.virusmyth.net/aids/perthgroup/
www.healtoronto.com/

Références du meilleur virologiste du monde, le célèbre Prof. Duesberg:
Peter H. Duesberg
Professor of Molecular and Cell Biology, University of California, Berkeley, CA

Born: December 2, 1936
Parents: Mother: Hilde Saettele, M.D. Father: Richard Duesberg, Prof. of Internal Medicine

Education:
University of Würzburg, Germany Vordiplom (Chemistry) 1956-1958
University of Basel, Switzerland 1958-1959
University of Munich, Germany Diplom (Chemistry) 1959-1961
University of Frankfurt, Germany Ph.D. (Chemistry) 1961-1963

Research & Professional Experience:
Max-Planck Institute for Virus Research, Tübingen, Germany Postdoctoral Fellow 1963
Dept. of Molecular Biology and Virus Laboratory; University of California at Berkeley Postdoctoral Fellow and Assistant Research Virologist 1964
Assistant Professor in Residence 1968
Assistant Professor 1970
Associate Professor 1971
Professor 1973
Since 1989: Dept. of Molecular & Cell Biology


Honors:
1969, Merck Award
1971, California Scientist of the Year Award
1981, First Annual American Medical Center Oncology Award
1986, Outstanding Investigator Award, National Institutes of Health
1986, elected to National Academy of Sciences
1986-87, Fogarty Scholar-in-Residence at the National Institutes of Health, Bethesda, MD
1988, Wissenschaftspreis, Hannover, Germany
1988, Lichtfield Lecturer, Oxford, England
1990, C. J. Watson Lecturer, Abbott Northwestern Hospital, Minneapolis, MN
1992, Fisher Distinguished Professor, University of North Texas, Denton, TX
1992, Shaffer Alumni Lecturer, Tulane University, New Orleans, LA
1992, Constance Ledward Rollins Lecture, University of New Hampshire, Durham NH, 15. Dec. 1996, Distinguished Speaker, Department of Biology, Univ. Louisville, KY,
Oct. 17, "AIDS: virus- or drug induced?"; Oct. 18, "The role of aneuploidy in cancer".
1997, January-July: Guest professor of the University of Heidelberg at the Medical School in
Mannheim (III Med. Klinik, director Prof. R. Hehlmann)
1998, August-December: Guest professor of the University of Heidelberg at the Medical School in Mannheim (III Med. Klinik, director Prof. R. Hehlmann)
2000, May 6-7 (Pretoria) and July 3-4 (Johannesburg): Member of the International Panel of Scientists invited by President Thabo Mbeki and the South African Government to discuss the AIDS crisis.
2000, July-December: Guest professor of the University of Heidelberg at the Medical School in
Mannheim (III Med. Klinik, director Prof. R. Hehlmann).


*******

J'ajouterai bientôt quelques conseils sur l'approche Holistique pour traiter le SIDA
En attendant, vous pouvez toujours me contacter par e-mail.

De plus, j'ai édité un petit bouquin au sujet de la controverse, qui contient l'essentiel des arguments des dissidents, l'avis de plusieurs biologistes, journalistes et médecins célèbres ainsi que des rapports de quelques sidéens qui se sont guéris.

SOURCE:
http://www.sleemy.net/Sida.html

ICI EN BAS LE LIEN VIDEO DE L'INTERVIEW D'UN GRAND VIROLOGUE DISSIDENT:
http://www.youtube.com/watch?v=5krmosDQVFM&feature=related
Un livre écrit pour le grand public, démontrant que le VIH n'est pas la cause du SIDA, et analysant les implications de ce fait dans tous les efforts de prevention et de traitement des déficiences acquises du système immunitaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

VOUS POUVEZ LAISSER VOS COMMENTAIRES ICI, MERCI DE VOTRE ATTENTION!